L'ÉCHO
Agnès Desarthe, pour Marie Desgranges

Savez-vous qu'il existe
Au-delà des montagnes
Un grand pays tout plat
Qu'on traverse à dos d'âne
Et que dans ce pays
Les habitants se plaisent
À répéter c'qu'on dit
Axiome ou bien fadaise

C'est en Écholalie, cette noble nation
Que je veux m'établir, et voilà la raison

Quand je parle
C'est pour qu'on réponde
Et quand je chante
C'est pareil
J'ouvre la bouche
Je tends l'oreille
Pour qu'une voix à la mienne se mêle et se confonde

Quand je dis OH, j'attends un OH
Quand je chante LA, j'attends un LA
Dis, tu m'entends toi, tout là-bas
Y a pas d'écho ou quoi?

Je chante depuis ma naissance
Et suis lasse de toujours attendre
Qu'en écho dans le silence
Un autre voix se fasse entendre
Je chante depuis ma naissance
Dis, tu m'entends, toi, tout là-bas
J'ai chanté toute mon enfance
Y a pas d'écho ou quoi?

Quand je dis OH toi, tu dis OH
Quand je chante LA, toi tu chantes LA
Écoute-moi, toi la voix sœur
Et réponds-moi, toi, le frère voix
Y a pas d'écho ou quoi?

C'est décidé, je déménage
Sur mon épaule un baluchon
Je vais au pays du partage
Écholalie, noble nation

Là-bas jamais on ne s'ennuie
La solitude ne pèse pas
C'est la magie d'Écholalie
Quand je dis LA une voix fait LA
C'est la magie d'Écholalie
Quand je chante LA, une voix fait LA

N.B. écholalie, selon le dictionnaire Larousse: Psychiatr. Fait de répéter machinalement les paroles entendues